Le Jury Biodiversité 2019

Ce jury est composé de trois chercheurs du Muséum national d’Histoire naturelle :

[ 1 ]

[ 2 ]

[ 3 ]

GAËL CLÉMENT [ 1 ]
Directeur du Département Origines et Évolution - Muséum national d’Histoire naturelle

Gaël Clément est professeur au Centre de Recherche en Paléontologie - Paris (CR2P) et directeur du Département Origines et Évolution du Muséum national d’Histoire naturelle. Ses travaux de recherche concernent essentiellement l’origine et la terrestrialisation des vertébrés et l’histoire évolutive des coelacanthes. Ses missions de terrain l’ont emmené au Spitzberg, en Australie, au Maroc, en Iran, au Vietnam et en Russie. En 2013, avec l’appui de plongeurs profonds professionnels, il a organisé une expédition transdisciplinaire pour étudier la biologie et le comportement des coelacanthes actuels, en conditions naturelles par 130m de profondeur, au large de l’Afrique du Sud

ALIETTE MAILLARD[ 2 ]
Directrice de la communication - Irstea

Aliette Maillard dirige la communication d’Irstea, organisme de recherche dédié aux questions d’environnement et d’agriculture qui fusionnera le 1er janvier 2020 avec l’INRA pour former Inrae. Avant de rejoindre l’univers de la recherche, elle a développé son parcours dans les médias (TCM Cinéma, France Inter) et en agence (Image et Stratégie). Convaincue de la nécessité de la diffusion des connaissances, en particulier sur l’environnement et l’agriculture, elle s’intéresse notamment aux nouveaux médias et aux événements, comme Pariscience, qui favorisent la rencontre et créent de nouveaux liens.

ANNE VIVIER [ 3 ]
Ingénieure et docteure spécialisée en eau et en environnement - Agence française pour la biodiversité

Après avoir travaillé pendant sept ans dans les services de l’État, notamment sur les questions de politique de l’eau, Anne Vivier intègre l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques, puis l’Agence française pour la biodiversité en tant que chargée de mission sur la restauration des milieux. Elle s’investit dans la diffusion des connaissances scientifiques ainsi que dans la production collective d’outils utiles/utilisables/utilisés par les acteurs de terrain afin d’améliorer les pratiques dans le domaine de la restauration des écosystèmes.

Le Jury Biodiversité remettra le Prix Buffon au meilleur film traitant du maintien de la biodiversité aussi bien animale que végétale, parmi l’ensemble des films de la programmation.