Le Jury Symbiose 2018

Regroupant des professionnels de la science, de l’audiovisuel et des médias, le Jury Symbiose est composé de :

[ 1 ]

[ 2 ]

[ 3 ]

[ 4 ]

VINCENT LE GOFF [ 1 ]
Responsable de l’Antenne Ushuaia TV et Histoire

Titulaire d’un DESS Marketing et d’une certification à l’ESSEC en Global media Strategy, Vincent Le Goff a fait une partie de sa carrière à Eurosport International. Aujourd’hui, l’événementialisation et l’éditorialisation des chaines sont au cœur de ses préoccupations afin de satisfaire les distributeurs et les abonnés. Il veille à l’optimisation de la programmation des chaines, à la mise en avant des programmes (choix des bandes-annonces) et à la fluidité de la diffusion. Depuis son lancement en juin 2017, il gère également la chaine YouTube Ushuaia TV.

MARIE MORA [ 2 ]
Directrice de CNRS Images

Marie Mora fait des études de cinéma qu’elle finalise par un diplôme de la FEMIS (école nationale supérieure des métiers de l’image et du son), section image, en 1999. Elle travaille ensuite à l’image sur quelques documentaires historiques et artistiques, diffusés sur ARTE ou France 5. En 2003, elle intègre comme chef-opératrice, le CNRS Images (service audiovisuel du CNRS), où elle contribue à des documentaires scientifiques. Elle y devient ensuite réalisatrice puis responsable de la production. Aujourd’hui, elle dirige le CNRS images en collaborant étroitement avec la direction de la communication du CNRS dans sa mission de médiation.

SOPHIE MUZERELLE [ 3 ]
Responsable audiovisuel de l’Andra

Avant de rejoindre l’Andra en 1999, Sophie Muzerelle a fait ses études en communication scientifique et technique à l’Université Paris VII (Denis Diderot) et est depuis 2003 la responsable audiovisuel de l’Andra. Particulièrement intéressée par la diffusion de la culture scientifique et technique grâce à l’image animée, elle coordonne depuis 2007 le concours Regards sur les déchets radioactifs qui donne la parole aux jeunes réalisateurs afin d’initier le dialogue et de faire réfléchir la jeune génération à la problématique des déchets radioactifs.

NICOLAS TEYSSANDIER [ 4 ]
Archéologue-préhistorien, chargé de mission - Institut Écologie Environnement du CNRS

Nicolas Teyssandier est préhistorien, chargé de recherche au CNRS au laboratoire TRACES (Travaux et Recherches Archéologiques sur les Espaces, les Cultures et les Sociétés) de Toulouse et chargé de mission pour la préhistoire et l’archéologie auprès de la direction de l’Institut Écologie et Environnement (INEE) du CNRS. Ses recherches portent sur les productions techniques des premiers Homo sapiens afin d’explorer les mutations réalisées par ce type humain lors de son expansion géographique planétaire. Il a travaillé en Europe centrale, dans les Balkans et en Afrique australe. Archéologue, il a dirigé plusieurs fouilles sur des terrains variés, dans le Sud-Ouest français, en Mongolie et aujourd’hui dans les gorges de l’Ardèche. Il participe régulièrement à des manifestations de diffusion de la culture scientifique, il a en particulier co-écrit et documenté Le fils de Néandertal ou le secret de nos origines réalisé par Jacques Mitsch et diffusé en prime time sur ARTE le 1er avril 2017.

Le Jury Symbiose remettra, aux côtés du CNRS et du CNC, le Prix Symbiose doté de 1 000 €, au meilleur court métrage réalisé dans le cadre de la compétition de courts métrages en 48h. Le CNC complètera ce prix avec une bourse de résidence d’écriture CNC/Talent de 3 000 € pour le réalisateur lauréat.