Lundi 29 Octobre 2018 - 10h30 - AUDITORIUM    Séance SpécialeRéservez vos places 

Les “Sciences molles” à l’écran

On a coutume de parler de « sciences dures » et « sciences exactes » pour désigner les sciences de la nature et les sciences formelles, en opposition aux « sciences molles » que seraient les sciences humaines et sociales. Outre un jugement de valeur, cette distinction trahirait également une approche différenciée en termes de méthode scientifique, voire de rigueur.
Pourquoi cette différence de langage et de traitement ? Certaines sciences seraient-elles plus fiables ou exactes que d’autres ? Et qu’en est-il de leur mise en images ? Alors que plusieurs cases sont consacrées sur des grandes chaines françaises aux sciences dites « exactes », il semblerait plus difficile de mettre en production un film consacré aux sciences humaines. Quelles peuvent en être les raisons, alors qu’elles intéressent un nombre croissant de citoyens ? Les sciences humaines seraient-elles moins télégéniques ?


Intervenant(s) :

Table-ronde présentée et modérée par Valérie Grenon, productrice chez Camera Lucida, et Edmée Millot, productrice chez Eléazar Production.

En présence de :

  • Hélène Coldefy, directrice de l’Unité Découverte et Connaissance d’ARTE
  • Thierry Mino, adjoint à la directrice de l’Unité Documentaires de France 5
  • Pascal Goblot, réalisateur
  • Gilles Cayate, réalisateur
  • Sylvain Bourmeau, journaliste, producteur de l’émission “La Suite dans les idées” de France Culture, et professeur associé à l’EHESS.
  • Pierre-Henri Gouyon, Professeur au Muséum national d’Histoire naturelle, à l’AgroParisTech, à l’ENS et à Science Po
  • Anne-Claire Delaunay, responsable du service audiovisuel de la Fondation Maison des sciences de l’Homme