Jury Biodiversité

Ce jury est composé de trois chercheurs du Muséum national d’Histoire naturelle :


© Laurence Honnorat

GUILLAUME LECOINTRE
Professeur du Muséum national d’Histoire naturelle, conseiller scientifique du Président

Guillaume Lecointre est enseignant-chercheur (UMR 7205), zoologiste, systématicien, professeur au Muséum national d’Histoire naturelle où il occupe les fonctions de conseiller scientifique du Président. En 2016, il a publié 117 publications professionnelles (indice h 34) et 16 livres. Ses recherches portent sur la phylogénie et la systématique des poissons téléostéens, tant à partir de données moléculaires qu’anatomiques. Son terrain de zoologiste est le plateau continental antarctique. Ses activités relatives à l’amélioration de l’enseignement des sciences et de diffusion des connaissances sont très significatives ; il a notamment tenu durant dix ans la rubrique scientifique hebdomadaire de Charlie Hebdo. Il est double Lauréat de la Société Zoologique de France (1996, 2006), Prix national 2009 du Comité Laïcité République, Prix 2012 de l’Union Rationaliste, et est fait chevalier de la Légion d’honneur en 2016.

MARC-ANDRÉ SELOSSE
Professeur du Muséum national d’Histoire naturelle, spécialiste des symbioses mycorhiziennes

Marc-André Selosse dirige l’équipe « Interactions et Évolution Végétale et Fongique » (dans l’UMR 7205), et est professeur invité à l’Université de Gdansk (Pologne) et Viçosa (Brésil). Passionné de microbiologie et de mycologie, ses recherches portent sur les symbioses mycorhiziennes qui associent les plantes et les champignons du sol. Il enseigne dans plusieurs formations, initiales ou continues, d’enseignants de SVT. Membre correspondant de l’Académie d’Agriculture et Président de la Société Botanique de France, il est éditeur de revues scientifiques internationales (Symbiosis, The New Phytologist, Ecology Letters et Botany Letters) et de la revue Espèces. Ses publications de recherche et de vulgarisation sont accessibles sur http://isyeb.mnhn.fr/Marc-Andre-SELOSSE.

LAURENT PALKA
Maître de conférences du Muséum national d’Histoire naturelle, spécialiste de la microbiodiversité

Après des études supérieures à l’université Blaise Pascal à Clermont-Ferrand, Laurent Palka rejoint le laboratoire d’écologie générale du Muséum national d’Histoire naturelle à Brunoy dans l’Essonne, pour réaliser un DEA en 1985, puis une thèse de doctorat sur les protozoaires ciliés et bactéries dans le cycle de l’azote, qu’il soutient en 1988. Il est recruté comme Maître de conférences au Muséum en 1991 pour développer la recherche sur les microorganismes du sol. C’est le début d’une carrière qu’il va consacrer à connaître et faire connaître la biodiversité microscopique. En 2015, il participe pour la première fois au festival Pariscience et anime le débat qui suit la présentation du film britannique The Creeping Garden de Tim Grabham et Jasper Sharp, sur une amibe géante qui vit sur le sol des forêts. Aujourd’hui, il consacre sa recherche à comprendre comment les microorganismes participent à la végétalisation des toits de Paris.

Le Jury Biodiversité remettra, sous l’égide du Muséum national d’Histoire naturelle, le Prix Buffon, doté de 2 000 €, au meilleur film traitant du maintien de la biodiversité aussi bien animale que végétale, parmi l’ensemble des films de la programmation.