>Aller au contenu
30 SEPTEMBRE –16 OCTOBRE / 23–28 OCTOBRE 2020

Vous trouverez, ci-dessous, un retour sur les échanges avec les intervenant.e.s :

  • une vidéo replay de l’échange diffusé en direct le mardi 13 octobre, en présence de Patrick Wassmer, conseiller scientifique du film, enseignant-chercheur, Université de Strasbourg / Laboratoire de Géographie Physique (CNRS) à l’Université Paris 1 et Christine Le Goff, productrice du film (Zed). Une sélection des questions envoyées par les classes participantes y ont été transmises. Les classes n’ayant pu participer au live pourront ainsi revoir l’échange.
  • une vidéo bonus, qui répond à une sélection supplémentaire de questions envoyées par les classes.

Pour naviguer dans la vidéo ci-dessus, n’hésitez pas à cliquer sur les points bleus sur la piste de lecture pour accéder au chapitre voulu.

Détails des chapitres :

  1. Présentation 
  2. Les tsunamis pouvant toucher le monde entier, pourquoi sont-ils plus fréquents et plus destructeurs dans certains pays/continents, comme l’Asie, plutôt que d’autres, comme la Méditerranée ?
  3. Un tsunami peut-il traverser un océan ?
  4. Pourquoi n’y-a-t’il pas eu d’études sérieuses des tsunamis avant 2004 ?
  5. Pourra-t-on un jour prévoir de manière très précise les tsunamis ?
  6. Comment peut-on mesurer précisément au Carbone 14 ?
  7. Quel a été le tsunami le plus important jamais étudié ? Et quelle a été la plus grande vague détectée dans le monde ?
  8. A partir de quelle magnitude un séisme est-il dangereux ?
  9. Pourquoi les gens construisent aux bords des littoraux en connaissant les risques ?

10. Qu’est-ce qui vous a poussé à produire le film ?
11. Combien de temps la fabrication du film a-t-elle pris (entre l’idée du projet et la diffusion) ?
12. On construit des digues, des murs pour se protéger des tsunamis. Mais n’existe-t-il pas des bâtiments capables de résister à une vague d’une vingtaine de mètres (dans lesquels les habitants pourraient se réfugier), des maisons anti-tsunamis ? Y’a-t-il des moyens plus efficaces que des murs ?
13. Ce genre de documentaire permet-il vraiment de sensibiliser les personnes ? Comment le savoir ? Le documentaire a-t-il eu ou aura une grande visibilité ?
14. Que faut-il faire pour devenir spécialiste des tsunamis ?
15. Pour l’environnement, est-ce que les tsunamis apportent des minéraux pour la terre ? Est-ce bénéfique, en quelque sorte ?
16. Jusqu’où un tsunami peut aller, au-delà des côtes ?

Pour naviguer dans la vidéo ci-dessus, n’hésitez pas à cliquer sur les points bleus sur la piste de lecture pour accéder au chapitre voulu.

Détails des chapitres :

  1. Un tsunami peut-il avoir lieu dans un lac ?
  2. Des fortes pluies, comme celles de la tempête Alex par exemple, peuvent-elles causer des tsunamis ?
  3. Lors d’un tsunami, a-t-on plus de chance de survivre en mer que sur terre ?
  4. Comment fonctionne cet appareil qui tourne, découvert dans le documentaire, pour étudier un endroit où a eu lieu un tsunami (un laser-scanner) ?

5. Lorsqu’un séisme provoque un tsunami, les dégâts matériels et humains sont-ils dus principalement au séisme ou au tsunami ?
6. Les nouvelles technologies au service de la protection des populations : des technologies qui permettent de faciliter l’évacuation des populations.
7. Quels dispositifs mettre en place pour empêcher ou diminuer les dégâts humains et protéger les infrastructures, si on habite sur une petite île ?
8. Cas d’un film de sensibilisation. Résultats d’actions de prévention et de sensibilisation.

Nos partenaires